Glaire cervicale & fertilité - tout ce que tu dois savoir

La glaire cervicale t'aide à déterminer ta fertilité. La consistance de la glaire au cours du cycle te permet de savoir si l'ovulation est encore imminente ou déjà passée. L'observation de la glaire cervicale est très simple et constitue un élément important de la méthode symptothermique. Tu apprendras ici par quelles phases passe la glaire cervicale, à quoi elle ressemble et comment tu peux recueillir des indices sur ta fertilité.

  • Qu'est-ce que la glaire cervicale ?

    La glaire cervicale est une sécrétion produite par les glandes du col de l'utérus. Elle protège des agents pathogènes et prépare le climat dans le vagin de manière optimale pour une fécondation. La glaire cervicale change de consistance au cours du cycle et t'indique ainsi le moment où tu es la plus fertile.

  • Comment puis-je savoir si je suis fertile en observant la glaire cervicale ?

    La glaire cervicale évolue au cours du cycle. Au début, elle n'apparaît peut-être pas du tout, puis elle devient plutôt blanchâtre, crémeuse - et plus on se rapproche de l'ovulation, plus la glaire devient fluide et filante. Tu peux donc voir que l'ovulation se rapproche. Et tu n'es fertile qu'aux alentours de l'ovulation.

  • À quoi ressemble la glaire cervicale lors de l'ovulation ?

    Plus la glaire cervicale est fluide et spongieuse, plus tu es proche de l'ovulation. Après l'ovulation, l'aspect de la glaire se modifie nettement - elle devient plus crémeuse, parfois grumeleuse, ou disparaît complètement.

  • Comment observer correctement la glaire cervicale ?

    Le mieux est d'observer la glaire cervicale tous les jours - entre tes doigts ou sur le papier toilette. La plupart des femmes peuvent très bien classer leur observation dans l'une des catégories du planning familial symptothermique.

Qu'est-ce que la glaire cervicale ?

Ce que tu perçois comme des pertes blanches est en fait une sécrétion produite par des glandes du col de l'utérus. Elle a plusieurs fonctions : par exemple, elle te protège en "bouchant" le col de l'utérus et en empêchant ainsi les bactéries d'y pénétrer.

La glaire cervicale existe indépendamment de la glaire d'excitation et des pertes.

L'observation et la documentation de la glaire cervicale font partie de certaines méthodes de planification familiale naturelle.

  • Comment la glaire cervicale évolue-t-elle au cours du cycle ?

    Au cours de ton cycle, la glaire cervicale se modifie sous l'influence des hormones œstrogènes et progestérone. C'est donc un signe important de l'état actuel de ton cycle. Elle peut te dire à quel moment précis du cycle tu te trouves.

    L'hormone œstrogène est produite par les follicules ovariens en cours de maturation avant l'ovulation. Plus la production d'œstrogènes est importante, plus la glaire cervicale se liquéfie : elle devient plus transparente et plus filante. Le pH de la glaire cervicale riche en œstrogènes est basique et peut ainsi protéger les spermatozoïdes qui y pénètrent de l'acidité du milieu vaginal. 

    L'hormone progestérone est produite par le corps jaune (corpus luteum) après l'ovulation. Plus la production de progestérone est importante, plus la glaire cervicale devient visqueuse et sèche. Elle ne s'écoule plus non plus le long du vagin et scelle le col de l'utérus. Le corps est ainsi protégé contre la pénétration d'agents pathogènes. 

  • FSH LH Phase folliculaire Ovulation Hormone Progestérone Oestrogène Dans l‘ovaire Phase lutéale

Bien observer la glaire cervicale!

La glaire cervicale peut être observée de différentes manières : Par la sensation, le toucher et la vue. Comme la concentration d'hormones varie au cours de la journée, il est important d'observer la glaire cervicale tout au long de la journée. Pour observer la glaire cervicale, il suffit d'essuyer l'entrée du vagin avec le doigt ou du papier toilette (de préférence avant d'aller aux toilettes pour ne pas être troublée par l'urine) et de réfléchir à ce qui suit :

Quelle est la sensation à l'entrée du vagin ?
Est-elle sèche, humide ou peut-être même mouillée ? Quelle est la sensation de la glaire cervicale ? Est-elle glissante ou glissante au toucher ? À quoi ressemble la glaire cervicale ? La vois-tu au moins ? Quelle est sa couleur ?

Phase 1 : presque pas de glaire cervicale

Après les règles, l'entrée du vagin est souvent sèche et la glaire cervicale augmente à nouveau. Tu peux alors le ressentir comme une sensation d'humidité sans que tu le voies.

Phase 2 : glaire cervicale crémeuse

Lorsque le follicule se développe et se prépare à l'ovulation, tu peux aussi le reconnaître à ta glaire cervicale. Elle est trouble, blanchâtre ou jaunâtre et est épaisse, crémeuse, grumeleuse, collante ou visqueuse et non extensible.

  • blanchâtre, crémeux

  • grumeleuse, dure,

    blanchâtre ou jaunâtre

  • blanchâtre et collante

Phase 3 : glaire cervicale transparente

Lorsque l’ovulation approche, tu deviens de plus en plus fertile. L’aspect de la glaire cervicale sera alors de meilleure qualité. Elle devient claire, vitreuse et transparente. Chez certaines femmes, la glaire cervicale peut avoir une couleur légèrement jaune et contenir des stries blanches. Elle est extensible et liquide. Le spermatozoïde se sent particulièrement bien dans cet environnement.

  • vitreuse, élastique, filandreuse

  • vitreuse, entrecoupée de stries blanchâtres, comme du blanc d'oeuf cru

  • vitreuse, filante

Phase 4 : glaire cervicale après l'ovulation

Après l'ovulation, la glaire cervicale redevient trouble et grumeleuse voire inexistante. Tu as l'impression que l’entrée de ton vagin est à nouveau complètement sèche.

  • Sécheresse, pas ou peu de glaire cervicale

Le rôle de la glaire cervicale dans la planification familiale naturelle

L’observation de la glaire cervicale peut t’aider à observer ton cycle. Son aspect change au cours de ton cycle par l’influence des hormones. La glaire cervicale est un signe corporel qui t’aide à savoir si tu peux tomber enceinte ou non. 

Cependant, des recherches ont montré qu’en matière de sécurité, il est préférable de surveiller deux signes corporels : la glaire cervicale ET la température corporelle centrale. C’est pourquoi la méthode sympothermique est la plus sûre pour contrôler la conception sans hormones. Elle te donne des critères pour surveiller et évaluer correctement ta glaire cervicale et ta température corporelle. La méthode symptothermique t’aide à savoir si tu es fertile ou non.

corporelle centrale. La méthode symptothermique vous aide à reconnaître si vous êtes fertile ou non.

Que signifient les abréviations de la glaire cervicale ?

s (qualité "la plus basse")

Sensations : sec, rugueux sec, démangeaisons, sensation désagréable ET

Apparence: rien vu, pas de glaire cervicale à l'entrée du vagin

Sensation : rien ressenti, pas d'humidité, pas de sensation à l'entrée du vagin ET

Apparence : rien vu, pas de glaire cervicale à l'entrée du vagin

h

Sensation : humide MAIS

Apparance: rien vu, pas de glaire cervicale à l'entrée du vagin

G

Sensations humide ou rien ressenti ET

Apparence: épais, blanchâtre, trouble, crémeux, grumeleux, jaunâtre, collant, laiteux, non étirable ou visqueux

G+ (qualité "supérieure")

Sensation : humide ou rien ressenti ET

Apparance: vitreux, transparent, translucide, comme du blanc d'œuf cru (vitreux parsemé de filaments blancs), extensible ou filable, filant, liquide, si fluide qu'il "s'écoule comme de l'eau", rougeâtre, brun rougeâtre, jaunâtre-rougeâtre

La glaire cervicale est l'une des deux caractéristiques corporelles à l'aide desquelles trackle détermine ton cycle :
La température centrale du corps est mesurée par le capteur vaginal pendant la nuit, tu n'as pas besoin de t'en occuper.
Tu détermines toi-même la nature de ta glaire cervicale en l'observant et tu enregistres les résultats dans l'application. Il y a des boutons standardisés qui t'aident à classer correctement tes observations.

A partir de ces deux facteurs, trackle calcule ta fertilité selon les règles de la méthode symptothermique.